Imágenes de página
PDF
ePub

DE L'IMPRIMERIE DE BŒSANGE.

s

COURS

DE LITTÉRATURE, .

D'HISTOIRE

ET DE PHILOSOPHIE^

EXTRAITS DE NOS MEILLEURS OUVRAGES ,

PAR M.L ABBÉ DE LEVIZA.C, ET PAR M. MOYSANT,
s

CONSERVATEUR DE Ik BIBLIOTHEQUE DE CAIH,

Et rédigés sur un plan entièrement neuf, plus simple et plus
méthodique , par un ancien professeur à l'Académie de Paris;
précédée d'un Discours sur la Littérature.

NOUVELLE EDITION.

TOME PREMIER.

PARIS.

BOSSAINGE et MASSON, Imprimeurs-Libraires, rue
de Tournon , N ° 6.

[graphic]

DISCOURS PRÉLIMINAIRE

Que (le choses^ dont je n'ai pas besoin, disoit Socrate, en voyant le luxe des riches!

J'avoue que je me suis surpris plus d'une fois avec la même pensée, en parcourant un de ces vastes dépôts des connoissances humain es, auxquels la découverte de l'imprimerie a ôté une grande partie de leur valeur , depuis qu'elle les a si prodigieusement multipliés.

Que de livres sont là, pour la montre! Parmi les livres > comme parmi les hommes, il y a beaucoup de réputations usurpées : tel ouvrage eut une grande vogue il y a cent ans, qu'on ne lit plus aujourd'hui, qu'on vante encore sur parole , et qui continue d'occuper une place honorable, dans les rayons de la bibliothèque impériale.

On assure que celle d'Alexandrie, que le farouche Omar livra aux flammes, conlenoit 600.000 volumes. Il y a peut-être de l'exagération dans cette évaluation ; mais, n'en fallût-il rien rabattre, tout en partageant les regrets de ceux qui pleurent encore aujourd'hui sur cette perte, je me console

A

[ocr errors]

pas ennuyer; 3°. en ne choisissant nos exemples que dans les ouvrages reconnus comme classiques.

Nous entendons par classiques, non les livres que leurs auteurs, par sollicitations, par surpris© ou d'autorité, ont trouvé le secret d'introduire dans les bibliothèques des lycées; mais bien ceux dont le temps a consacré le mérite, que toutes les nations éclairées s'accordent à regarder comme des modèles, et qu'on retrouve avec plaisir dans les bibliothèques de tous les hommes de goût.

Le nombre de ces livres n'est pas très-considérable; et nous ne nous éloignerions pas beaucoup de la vérité, en établissant qu'ils sont, avec les 20^00 volumes choisis dont nous avons parlé plus haut, dans la même proportion que oeux-ci, avec tous les autres livres de l'univers.

Et cela n'est pas étonnant: à quelques exceptions près, dont nous parlerons plus bas, les livres classiques sont l'ouvrage des trois peuples , qui ont eu le plus de goût, et qui sont aujourd'hui généralement reconnus pour avoir cultivé avec le plus de succès les sciences, les lettres et les arts; je veux dire, les Grecs, les Romains et les François.

s

En associant les François à la gloire des deux autres peuples, je ne cède pas seulement à l'influence de la vanité nationale , je cite un fait

« AnteriorContinuar »