Images de page
PDF
ePub

HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE

ILLUSTRÉE

TOUS DROITS DE REPRODUCTION DE TRADUCTION, D'ADAPTATION ET D'EXÉCUTION RÉSERVÉS

POUR TOUS PAYS

COPYRIGHT 1923, BY THE LIBRAIRIE LAROUSSE, PARIS

HISTOIRE DE LA #637
LITTÉRATURE
FRANÇAISE

ILLUSTRÉE

1864-

Publiée sous la direction de MM.

JOSEPH BÉDIER"
de l'Académie française, professeur au Collège de France,

et PAUL HAZARD
maître de conférences à la Sorbonne

AVEC LE CONCOURS DE MM.
GEORGES ASCOLI, maître de conférences à l'Université de Lille; - André BEAUNIER; -
ITENRY BIDOU; – GUSTAVE CILARLIER, professeur à l'Université de Bruxelles; - ANDRÉ
CILAUMEIX; – Cuarly CLERC, - EDMOND FARAL, professeur à l'École des Hautes Etudes;
- Lucien FOLLET; - René GAUTHERON; — Jean GIRAUD), professeur au lycée Condorcet;

– ANDRÉ ILALLAYS; - PIERRE MARTINO, professeur à l'Université d'Alger;
- PIERRE MOREAU, professeur à l'Université de Fribourg (Suisse; -- DANIEL
MORNET, maître de conférences à la Sorbonne; – PIERRE DE NOLIAC, de
l'Académie française; - JeaPLATTARD, professeur à l'Université de Poitiers;

- DÉSIRÉ ROUSTAN, inspecteur de l'Académie de Paris; -
Josepi VIANEY, professeur à l'Université de Montpellier;
- PIERRE VILLEY, professeur à l'Université de Caen.

[merged small][graphic][ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small][merged small]
[graphic]

CI, Giraudon.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

1. – LES ORIGINES

Os plus anciens textes, ceux des IXe et Xe siècles, ont été pour la plupart souvent publiés. On les trouve réunis dans les deux recueils suivants :

Les plus anciens monuments de la langue française, p. p. G. Paris, album de neuf planches, exécutées par la photogravure, 1875.

Les plus anciens monuments de la langue française, p. p. Ed. Koschwitz (édition paléographique), Leipzig, 7e édit., 1907.

manuscrit du Xe siècle nous les a conservées : elles constituent le monument le plus ancien de notre langue. Puis, à descendre le cours des temps, on trouve, en l'an 881, un chant d'église en quatorze versets, simple décalque d'une « séquence » latine en l'honneur de sainte Eulalie; — vers l'an mil, le brouillon d'une homélie sur Jonas; - au Xe et au XIe siècle, un poème sur la Passion et quelques rares Vies de saints dont il sera bientôt reparlé plus explicitement : et c'est tout. Il est assuré que le xie siècle qui, dans tous les ordres de la pensée, de l'art et de l'action, fut un âge puissamment créateur, produisit aussi de grandes œuvres en français et constitua plusieurs des principaux genres de notre poésie. Mais ces antiques poèmes ont péri et nous ne les connaissons guère que sous la forme de tardifs renouvellements. C'est seulement à partir des premières années du xue siècle que nous disposons de textes nombreux. Par suite, l'histoire des lettres françaises ne commence qu'aux approches de la première croisade.

Jusqu'alors la littérature en langue latine règne seule. Elle conservera d'ailleurs durant tout le moyen âge une magnifique prospérité : le trésor de ses œuvres, prodigieux d'abondance et de variété, est l'un des titres de gloire de notre nation. Les écrits philosophiques et scientifiques qui commencent, à partir de l'extrême fin du Xue siècle,

[graphic]

Littérature en langue latine et littérature

en langue vulgaire E 14 février 842, à Strasbourg, Charles le Chauve et son frère Louis le Germanique conclurent un traité qu'ils scellèrent par

des serments. Charles et les fidèles de Louis jurèrent en allemand, Louis et les fidèles de Charles jurèrent en français. L'historien Nithard inséra dans sa chronique les formules de ces serments. Un

LITTÉR. FRANÇ. – I

« PrécédentContinuer »