Imágenes de página
PDF
ePub

Paris, Imprimerie SCHNEIDER et Langrand, rue d'Erfarth, 1.

MUSÉE BOTANIQUE

DE

M. BENJAMIN DELESSERT.

NOTICES

SUR LES COLLECTIONS DE PLANTES ET LA BIBLIOTHÈQUE

qui le composent;

DES DOCUMENTS

CONTENANT EN OUTRE

SUR LES PRINCIPAUX HERBIERS D'EUROPE

Et l'exposé des Voyages entrepris dans l'intérêt de la Botanique.

antrine

PAR A. LASÈGUE.

L'accueil du maitre, une bibliothèque riche, des
collections que l'on aurait vainement cherchées, même
dans les établissements publics, y attiraient les amis
de l'étude.

CUVIER, Éloge de sir Joseph Banks.

PARIS,

LIBRAIRIE DE FORTIN, MASSON ET C,

1, PLACE DE L'école-de-médecine.

MÊME MAISON CHEZ L. MICHELSEN, A LEIPZIG.

Janvier 1845.

M. Benjamin Delessert, en mettant généreusement à la disposition des personnes occupées de recherches sur les plantes ses riches collections botaniques, leur a donné une publicité toute profitable à la science.

L'ouvrage que j'ai entrepris empruntera, je pense, à cette circonstance même un intérêt plus particulier.

J'ai voulu surtout faire connaître les différentes collections de plantes, sous le rapport de leur origine et de leur provenance, et en même temps la bibliothèque botanique du musée de M. Delessert.

J'ai joint à cet exposé des indications recueillies, au même point de vue, sur les principaux herbiers qui existent en Europe, et des notices sur les expéditions et les voyages qui ont donné lieu à des explorations botaniques.

On verra avec plus de détail, dans l'introduction de cet ouvrage, le plan et la méthode que j'ai adoptés.

Des livres et des publications de toute sorte m'ont fourni une grande partie des documents que j'ai ras

semblés. Je n'ai mentionné qu'un très-petit nombre de ces ouvrages, leur citation complète étant d'une grande difficulté et ne pouvant offrir d'ailleurs qu'un médiocre intérêt.

Beaucoup de savants et de voyageurs de divers pays ont bien voulu me transmettre des renseignements précieux et d'utiles informations dont je me suis empressé de faire usage. Je prie toutes ces personnes d'agréer l'expression de ma gratitude pour l'assistance qu'elles m'ont directement prêtée.

Mon livre devra à leurs communications bienveillantes ce caractère de certitude et d'authenticité qu'on demande à des ouvrages de cette nature, et qui seul en fait tout le mérite.

Paris, 4 janvier 1845.

A. LASÈGUE,

Conservateur des collections botaniques de M. Benjamin Delessert.

« AnteriorContinuar »